• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 02 40 77 89 25
Image d'entête du cabinet gecca experts comptables

A la suite de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, des autorisations ont été don nées pour permettre aux pêcheurs français de continuer leur activité dans les eaux de Jersey et Guernesey. Celles-ci viennent d’être prolongées. Jusqu’à quand et sous quelles conditions ?


Brexit : prolongation de l’autorisation de pêche dans les eaux de Jersey et Guernesey

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne en janvier 2021 (Brexit) a donné lieu à de nombreuses négociations pour le secteur de la pêche, notamment en matière d’accès aux eaux anglo-normandes.

Pour rappel, un accord entre le Royaume-Uni et la France permettait, avant le Brexit, de réglementer ces accès. Toutefois, pour que les pêcheurs français puissent continuer d’exercer leur activité dans cette zone géographique après le 1er janvier 2021, des autorisations leur ont été spécialement délivrées.

Celles-ci devaient être valables jusqu’au 30 avril 2021, mais le Gouvernement vient d’annoncer leur prolongation jusqu’au 30 juin 2021 dans les conditions suivantes :

  • pour l’île de Guernesey : la prolongation concerne tous les navires et un renouvellement de l’autorisation est nécessaire tous les mois ;
  • pour l’île de Jersey : la prolongation ne concerne que les navires de moins de 12 mètres mais il n’est pas nécessaire de renouveler l’autorisation tous les mois. Les navires de plus de 12 mètres recevront quant à eux des autorisations définitives.

Cette prolongation est mise en place en attendant la mise en œuvre des nouveaux accords de commerce et de coopération conclus entre le Royaume-Uni et la France.

Source : Communiqué de presse du Ministère de la mer du 1er avril 2021

Brexit : prolongation (sous conditions) des autorisations de pêche ! © Copyright WebLex - 2021

AU PLAISIR DE VOUS RENCONTRER POUR DÉVELOPPER UN PARTENARIAT DURABLE ET CONSTRUCTIF DANS LE RESPECT DE NOS VALEURS COMMUNES.